L'éthologie est la science qui étudie le comportement
des animaux
selon la terminologie scientifique.

 

 

  Pour les indiens des plaines
du nord et sud-ouest des Etats unis, il est
plus approprié de parler d'observation et
d'expérience du comportement animal, avec
l'influence de leurs symbolismes et culture
traditionnelle

 

 



 
La découverte du cheval a été la cause d'une
évolution culturelle pour beaucoup de
nations . La capacité instinctive utilisée
pendant des milliers d'années dans l'interprétation
et la recherche d'harmonie avec
la nature était la vraie énergie qui a déterminé
les techniques de relation avec l'animal
cheval. On trouve dans "l'éthologie
Indienne" le symbolisme du cercle sous la
forme de l'utilisation du round pen et les
mouvements circulaire dans l'approche entre
l'homme et le cheval, claire évidence de l'origine
traditionnelle Native. Aujourd'hui l'utilisation
du round pen est très médiatisée grâce
au mouvement des "chuchoteurs" qui n'ont
jamais nié leur inspiration chez les Natifs
Américains.

 

 


 


 

 

 Le travail est basé sur l'expression
culturelle du peuple TSETSESTAS
(Cheyennes) et sa nécessité religieuse et spirituelle
de recherche de l'harmonie dans la
relation entre tout les êtres vivants. L'évolution
de l'équitation pratique chez les peuples
Natifs des grandes plaines d'Amérique (culture
du bison), a évolué au contact des chevaux
sauvages sur deux niveaux différents :
1. Relation d'approche avec les chevaux sauvages,
utilisation de stimulations pour instaurer
une hiérarchie qui porte l'être
humain à être un leader (alpha) pour une
maîtrise émotionnelle de l'instinct de l'animal
sauvage (expérience génétique). Cette
première partie est commune à presque tous
les cavaliers nomades des grandes plaines.
2. l'évolution technique (dressage) est plus
personnalisée, liée à l'histoire et aux moyens
(matériels techniques) à disposition de
chaque dresseur Indien. Mais l'application
des techniques de dressage est quand-même
influencée par la priorité que les peuples
Natifs donnent au point 1 (relation spirituelle).
C'est ce qui différencie substantiellement
la philosophie des Natifs Américains
de celle des peuples Occidentaux.
Ainsi, cette différence culturelle d'évolution
de l'équitation entre les Indiens d'Amérique
et les Occidentaux


 Pictures & Texte
Patrick Allori

  Priorité absolue à la connexion spirituelle
basée sur une relation naturelle en liberté;
stimulation sur la base hiérarchique pour
les Indiens.

Dans cette brève présentation comme dans
toutes les expressions culturelles Cheyennes,
on n'écrit pas les explications techniques


 
 car le vécu dans l'émotion et la réelle
connexion avec les animaux, est le seul
apprentissage cohérent (culture orale). Donc
le but est aussi d'éviter toutes formes d'intellectualisations
de la nature et chercher
une simplification dans le vécu.


 

..

Débourrage sommaire
 Missandre-cheval Accueil

 

 

 

 

 

première semaine,
votre cheval va être immergé dans sa structure de débourrage et sortit de son environnement habituel.
Nous allons faire
connaissance et travailler. Toute cette semaine, pas de visite de la part de son propriétaire. Un point important par respect au jeune cheval qui commence tout juste à trouver de nouveaux repères.
A votre arrivée un maréchal ferrant peut être à votre disposition, (tarif à convenir selon le travail à faire). Il est bien évident, qu'il est inconcevable de démarrer un travail si le cheval n'est pas à l'aise dans ces pieds.

- deuxième semaine,

 

 

 

il vous sera possible de vous inscrire et de participer au travail journalier de votre cheval pour une durée de ¾ heure...
Sous réserve que votre cheval soit prêt. Nous travaillerons ensemble les phases du montoir, le pas, le trot, les directions, l'arrêt.

- troisième semaine,
répétitions de tous les points essentiels pour la bonne utilisation de votre monture.

 

 

Vous pouvez également ne pas avoir envie ou le temps de participer au débourrage. Faire ou ne pas faire un essai avec votre cheval avant de quitter l'établissement.

 

 

un point important est à souligner, dans mon travail .. Je prend le temps de travailler et de diriger des séances pour que la connexion soit réel entre vous et votre cheval.

 

En conclusion, nous définitions qu' un débourrage se fait en trois semaines. Je pense qu'il est bien de partir sur la base
que nous prendrons le temps qui est nécessaire, pour un excellent débourrage.

Donc si votre cheval a besoins de rester avec nous une, deux, semaines et plus, ceci ne changera en rien le tarif.

En plus de préparer le jeune cheval monté aux trois allures dans le rond de dressage, nous l'emènerons promener en compagnie d'autres chevaux. Le jeune cheval est curieux, ouvert et désireux de découvrir le monde.
J'insiste sur ce faite, puisque nous ne sommes pas que des spécialistes de l'équitation d'extérieur.
Cette approche ou méthode est destinée à tous les types d'équitations.

Nous débourrons tous les chevaux de toutes les disciplines.
Je travail enaufinerons le travail.
toute liberté avec mon cheval. On parle d'un rapport de confiance.
J'utilise du matériel de l'équitation américaine.
Et dès que le cheval est prêt, c'est avec votre matériel que nous pe